Création d’un sol ventilé pour une construction sur terre plein. Dans le cadre de la réhabilitation d’une maison ancienne composée de murs de moellons épais fondés dans le sol, nous sommes souvent confronté à traiter des problèmes d’humidité. Intervenir sur le sol est une chance qu’il faut saisir pour y remédier.

L’idée qui guide la réflexion est celle de la pérennité des travaux pour la sauvegarde du patrimoine bâti.
Le traitement du sol est souvent un postulat de départ pour considérer la réhabilitation d’une maison. Pour le maître d’ouvrage il représente une façon « simple » de créer une nouvelle identité et une appropriation de l’espace. La qualité du revêtement de sol participera fortement à l’image du projet.

Le maître d’œuvre y trouve l’intérêt de traiter les pathologies du bâtiment lié à l’humidité et aux remontés capillaires dans les murs en apportant une réponse par la création d’un sol ventilé.
Il s’agit de mettre en œuvre un hérisson de pierre d’agrégats moyens recouvert d’une dalle de mortier de chaux ou de chaux de chaux et chanvre dans le cas d’une isolation.

Le principe consiste à décaisser le sol sur 15 à 20cm à remplir le décaissement des agrégats et de poser à mi hauteur de l’épaisseur du hérisson un drain raccordé à chaque extrémité à l’extérieur  pour faire circuler un flux d’air.

Un géotextile recouvre le hérisson avant la pose de la  dalle composée selon besoin d’un mortier de chaux (préférer une chaux NHL 5 pour augmenter le temps de prise) ou d’un mortier de chaux et chanvre sur une épaisseur de 12 cm. Il est important de préserver un retrait de 1 à 2cm au nu du mur périphérique pour favoriser la prise de la dalle.

Le délais de prise du mortier de chaux est long et impératif à respecter.

L’intérêt du mélange chaux + chanvre est l’isolation de la dalle dans le cas de l’installation d’un plancher chauffant (à énergie géothermique).

La dalle réalisée peut recevoir un carrelage de terre cuite posé sur mortier de chaux.
L’intérêt de la chaux est de favoriser l’échange hygrométrique du sol. La porosité des matériaux mis en œuvre préservera la qualité des maçonneries et participera à assainir l’intérieur du logement.

Le drain en périphérie extérieur participe de l’assainissement du sol.

©2017 Michel Laurens
Email :   m-laurens@wanadoo.fr
Tél.:   01 39 54 38 82
Adresse :   137, rue de Versailles
    78150 LE CHESNAY