architecte maison dplg 78 yvelines paris construire construction
PROJET D'EXTENSION D'UNE MAISON
 
extension de maison architecte agrandissement faire comment agrandir surelevation
AMENAGEMENT DES COMBLES
LA CELLE SAINT CLOUD
YVELINES (78)

Définition du projet

Le projet consiste à aménager les combles de la maison et créer en toiture au Nord et au Sud deux lucarnes.
Les lucarnes abritent l’extension de la chambre au Nord et une salle d’eau et penderie au Sud.
Elles s’inscrivent dans une continuité esthétique et volumétrique du bâti existant.

La conception du projet

Les lucarnes naissent à la limite supérieure du coyau de la couverture. Elles ont une longueur de 4,00m au Sud et de 5,00m au Nord. La hauteur de l’élévation est de 1,50m sous gouttière.Elles sont réalisées en bois (éléments de charpente). Reprise de la charpente existante : remplacement de l’albalétrier par un pied droit en façade Sud, conservation du double entrait. Ce principe est retenu pour qualifier le volume intérieur (suppression du faux plafond et découverte du nœud de charpente). Les bois extérieurs reçoivent une peinture blanche ou ton clair.

extension maison
extension agrandissement maison surelevation par un architecte dplg

La couverture est réalisée en tuile, tuile Monopole n°1 rouge, modèle identique à l’existant.

Pour limiter l’impact visuel des joues, les lucarnes sont coiffées par une toiture symétrique dont les extrémités sont coupées par un dièdre. Ainsi, les joues réalisées en maçonnerie recevant un enduit ton pierre sont limitées à un triangle.

Les ouvertures composées de fenêtres à un ou deux vantaux de couleur blanche sont dessinées suivant une trame de 0,60m de large. La hauteur est de 1,40m. Ce principe est déterminé pour limiter la hauteur de remonté d’étanchéité entre la couverture et la base de la menuiserie.

photos amenagement combles d'une maison pour rélaiser l'extension par surelevation

Projet d'architecte d'agrandissement d'une maison par l'aménagement des combles par surelevation

Différentes phases d’intervention sur la charpente existante pour réaliser les lucarnes et pose du plancher chauffant. La lucarne sur jardin accueille la chambre et celle orientée sur la rue abrite la salle d’eau et le bureau. Nous nous appuyons sur le mur droit de la cage d’escalier pour le prolonger dans la chambre et réaliser la séparation entre chambre et salle d’eau.

La maison se situe sur une hauteur offrant un large paysage sur la vallée de la Seine et les lointaines collines. Depuis le centre de la chambre le paysage est visible par les ouvertures disposées sur chaque façade. La cloison de séparation entre salle d’eau et chambre ne doit pas apparaître comme un obstacle à la vue. L’idée d’une fenêtre intérieure disposant d’un volet est apparu comme une évidence pour cadrer des vues sur le paysage. Les miroirs des lavabos renvoient vers d’autres vues. La découpe de la charpente est suffisamment expressive (poinçon, arbalétrier, double entrais, jambe de force) pour retenir une seule couleur de peinture (blanc rosé) pour toutes les élévations. Le sol est recouvert d’un parquet en merbau dont la couleur contraste avec le blanc des parois. Les meubles de la salle d’eau jouent sur ce contraste et sont autoportant pour libérer toute la surface au sol et conserver la lecture du volume initial.

Projet d'extension d'une maison
Les étiquettes

  • extension
  • maison
  • architecte
  • agrandissement
  • agrandir
  • agrandissement
  • faire
  • comment
  • architecte dplg